Tonia Reinhard, Maître de conférences en sciences de la nutrition et de l'alimentation à la Wayne State University de Detroit et auteur de Superfoods: The Healthiest Foods on the Planet (Firefly Books, 2010) recommande ces "superaliments" pendant la saison froide :



1. Le saumon: Un poisson gras comme le saumon est riche en protéines et oméga-3. Sans ces éléments, le système immunitaire est comme un soldat sans arme contre les virus et microbes envahissants. Reinhard recommande un minimum de 100 grammes par semaine.

2. Le yaourt grec. Ce yogourt riche en protéines contient également plein de probiotiques. Tonia Reinhard recommande une portion 200 grammes par jour.

3. Les œufs: Un œuf de taille moyenne contient 6,8 grammes de protéines. Les protéines sont essentielles à la construction musculaire et pour garder votre corps en bonne santé. Les œufs sont également riches en vitamines et minéraux, notamment B6 et B12 qui contribuent à la bonne sauvegarde du système immunitaire.

4. Les noix (et fruits à coques):  A haute teneur en protéines, les noix sont aussi une excellente source de sélénium et de zinc - deux minéraux qui sont essentiels pour la bonne tenue du système immunitaire. Au delà de nos noix bien françaises, les noix du Brésil ont encore une plus haute teneur en sélénium et les châtaignes ont une excellente teneur en zinc.

5. Poivrons et les légumes à feuilles vertes: Bien que l'on pense plutôt agrumes quand on cherche de la vitamine C, les poivrons et les légumes à feuilles vertes comme le chou vert, les épinards, la laitue romaine, les choux de Bruxelles et le brocoli sont encore plus efficaces. Le professeur Reinhard nous explique que la vitamine C ne peut pas soigner un rhume ou la grippe mais peut réduire le temps pendant lequel on est malade.

Les poivrons rouges ont presque trois fois la teneur en vitamine C d'une orange. Reinhard recommande de manger au moins une partie de ces légumes crus accompagnés, si on le souhaite, d'une sauce houmous pour un apport supplémentaire en protéine. "La vitamine C est présente dans de nombreux légumes, mais [les cuire] réduit leur teneur en vitamine C," dit-elle.



Traduction et adaptation d'après l’article de www.entrepreneur.com